À B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z

OMC

L´Organisation Mondiale du Commerce (ou World Trade OrganizationWTO en anglais) : L’OMC est née en 1995 suite au dernier cycle de négociation du GATT, le Cycle d’Uruguay, qui a duré de 1986 à 1994, et a donc conduit à la création de l’OMC. Cette organisation internationale s’occupe des règles régissant le commerce entre les pays. Au cœur de l’organisation se trouvent les Accords de l’OMC, négociés et signés par la majeure partie des puissances commerciales du monde et ratifiés par leurs Parlements. Le but est d’aider les producteurs de marchandises et de services, les exportateurs et les importateurs à mener leurs activités. L’OMC est avant tout un cadre de négociation, un lieu où les gouvernements membres se rendent pour essayer de résoudre les problèmes commerciaux qui existent entre eux. La première étape consiste à discuter. Ces négociations demandent des moyens importants pour pouvoir être suivies efficacement par les membres de l’organisation (juristes, experts, etc.). L’OMC fonctionne sur un mode démocratique au sens où chaque État représente une voix, quel que soit son poids politique ou économique. L’OMC s’est dotée d’un « pouvoir judiciaire »,  « l’Organe de règlement des différends » (ORD), auprès duquel les pays qui s’estiment lésés peuvent porter plainte. Une procédure permet de régler les conflits entre les États membres. Elle est avant tout fondée sur la négociation. Même si elle est conduite par ses États Membres, l’OMC ne pourrait pas fonctionner sans son Secrétariat, qui coordonne ses activités. Le Secrétariat emploie plus de 600 personnes. Ses experts – juristes, économistes, statisticiens et experts en communication – aident quotidiennement les Membres à faire en sorte, entre autres, que les négociations avancent de façon harmonieuse et que les règles du commerce international soient convenablement appliquées  et respectées. L’OMC c’est aujourd’hui 156 pays et son siège est à Genève. Site Internet.