À B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z

Théorie du cycle de vie

Théorie utilisée pour analyser l’aspect dynamique du commerce international moderne. C’est l’économiste américain Raymond Vernon (1913-1999) qui a démontré, au début des années 1960, que les pays très fort en « recherche-développement » (comme les Etats-Unis, support de son étude), domine aussi l’exportation. Selon lui, les marchés extérieurs sont le prolongement du marché national, permettant ainsi de rentabiliser les dépenses initiales dans le cadre du cycle de vie du produit. Il met en parallèle phases du cycle de vie et niveau d’exportation. Il repère ainsi un cycle en quatre phases :

  • Introduction/lancement : La création du produit est une réponse à un besoin observé chez les consommateurs potentiels du marché national dans lequel il est introduit en premier. Peu ou pas d’exportation.
  • Croissance/développement : Le marché national s’élargit, production de masse, la concurrence fait baisser les prix, l’exportation se développe et vise les classes supérieures des économies moins développées (Amérique latine par exemple).
  • La maturité : La concurrence est très forte, le nombre de firmes se réduit, le marché extérieur l’emporte et s’élargit vers le bas, il faut installer des filiales de production (remplacement du commerce international par les IDE), l’exportation recule.
  • Le déclin : A ce stade, la production est concentrée dans les pays qui pratiquent les salaires les plus bas et qui utilisent une force de travail non qualifiée. La production nationale peut prendre fin et il est possible que les produits qui étaient habituellement exportés par le pays innovant y soient désormais importés.

L’approche par le cycle de vie s’applique à un grand nombre de produits comme l’électronique, radio, télévision, ordinateur..Cette théorie permet de bien comprendre pourquoi le commerce international se met en place mais aussi pourquoi il est remplacé par les investissements directs à l´étranger (IDE).